07/06/2012

France Jeunes / Triathlon de Belfort

posté à 06h11

 

Mais quel week-end!!!
De La Madine à Belfort, de multiples péripéties ont agrémenté ces 3 jours.
Petit retour en arrière avec les grandes lignes (nous nous passerons des petits détails croustillants…)
Mais le plus important reste l’avis des participants ?! Interviews, photos, résultats prochainement dans leurs rubriques respectives.
 
Championnat de France jeunes de Triathlon / Triathlon de Belfort.
Rendez-vous et départ vendredi vers 9h pour les deux camions et la remorque du club, les trajets de chacun se sépareront après le repas du midi. Pour l’un direction La Madine avec les jeunes et accompagnants, pour l’autre le trajet sera un peu plus long afin de rejoindre Belfort en fin d’après-midi.
Les Frances jeunes une étape formatrice.
Ils étaient 3 minimes à défendre les couleurs du club ce samedi 2 Juin.
Minimes Garçons :
Benoît Heneman pris le départ vers 9h30. Après l’appel des favoris sur la ligne, grosse bagarre pour prendre et se faire une place. Le départ est lancé pour les 143 participants des différents clubs français.
Benoît sort 59ème de l’eau ce qui reste trop juste pour atteindre le top 20. Malgré sa nette progression en natation son niveau au contact des autres jeunes est encore trop aléatoire. Transition un peu trop lente mais une très belle partie vélo sur un parcours exigeant (28ème temps). Une dernière partie pédestre qui lui permettra de prendre la 40ème place : honorable pour cette deuxième année minime où le niveau est très relevé.
Minimes Filles :
Laura Béclin (minime2) et Margaux Bontant (minime1) ont pris le départ à 10h30. Une mise en place beaucoup moins agressive, Laura sort de l’eau en 15ème position (6’06) ce qui est très intéressant en terme de position, seulement vers la mi-parcours vélo, elle fait l’erreur de rester à l’arrière du groupe de 30 filles et se fait sortir dans une bosse, elle rejoindra le parc seule avec le 80ème temps. Elle terminera sa course 51ème au scratch avec une course à pied régulière.
Margaux elle fit une course plutôt progressive, encore trop juste en natation elle sort de l’eau en 66ème position (7’28), puis roule le plus souvent seule sur ce parcours varié : bosses, relances et longues lignes droites exposées, elle posera son « Btwin » pour pouvoir s’exprimer en course à pied et termine à la 63ème place et le 28ème temps cap.
Un championnat de France reste une course très difficile que ce soit dans l’approche comme dans la réalisation, il fait office d’objectif mais surtout d’un gros bilan sur une étape de la formation où la concurrence est rude. Bravo à vous 3, l’aventure continue!
Alors que le déplacement des France prenait la route pour Belfort, Dany Druelle, Etienne Tanchon et Jean-Michel Heneman s’apprêtaient à prendre le départ du triathlon long distance à Belfort.
Triathlon de Belfort
Départ donné par la solide organisation de l’évènement vers 11h, les 1000 participants s’élancent alors au lac Malsaucy. Il fait beau et chaud, les conditions sont réunies pour faire de cette course une belle épreuve.
Le premier Gravelinois à sortir de l’eau est Etienne en 33’29’’ suivi de près par Dany en 34’17’’, Jean Michel sortira en 36’42’’et entier !!! Départ vélo sous les encouragements des supporters du club et des autres clubs régionaux, bonnes sensations pour Dany qui revient sur Etienne au pied du ballon d’Alsace. Pour Jean Michel la course prendra une autre tournure ; même si les faits ne sont pas précis on retiendra sa chute aux environs du 23ème kilomètre, heureusement sans grande conséquence. Le réveil se fera entouré des pompiers en partance pour les urgences de Belfort. Nous le récupèreront au soir après scanner et avis médicaux avec de belles pizzas, quelques points à l’arcade. Nous retiendrons que sans le casque les traumatismes n’auraient certainement pas été les mêmes !
Dany part à pied en 190ème position, il mettra 1h40 pour terminer les 21 kms et finira l’enchaînement en 5h10min et 16sec, il se classe 211ème sur les 823 arrivants. Pour Etienne grande satisfaction également il termine sa partie pédestre en 1h45 pour un total de 5h14 et se classe 243ème.
Le Tri LD achevé, petite natation pour les jeunes et les concurrents du CD arrivés pendant la course à pied.
Objectif suivant, ramener notre cascadeur de l’hôpital, profiter au mieux de la pasta party, et récupérer au maximum pour les courses du lendemain…
Arrivée sur le site de la pasta dans la bonne humeur, entrée dans la grande salle très accueillante et plutôt vide vers 19h30, installation dans les fauteuils mis à notre disposition, partage des expériences de chacun, des courses du jours… moment très agréable qui réunit les 17 personnes du déplacement. Avec un peu de recul on peut observer les sourires et le respect de chacun et ça c’est plus que le sport !
Vers 20h30 le briefing du CD se termine et une vague de sportifs envahit la salle alors que le bar s’ouvre accompagné d’un petit discours de l’organisateur. La musique prend place, les buffets sont assiégés et libres d’accès. Courses du lendemain oblige nous profiterons de la soirée très raisonnablement (trop raisonnablement) mais la soirée/ nuit ne fait que commencer…
Quelques pas de danse en visionnant sur écran géant les photos du jour sur le LD, un vélo à gagner au tirage au sort : la soirée est bien lancée (la salle est pleine à craquer) mais nous devons encore rejoindre l’hébergement à environ 40 minutes du lieu de course…départ vers 23h15 de la piste en feu avec quelques regrets de devoir aller se coucher!!!
Mais nous n’étions pas couchés! Arrivés au camion (qui a fait La Madine et Belfort) impossible d’ouvrir la porte arrière. Et là la galère commence !!!
 
 
L’épisode porte …
Fatigués des kms accumulés, des différentes courses, nous voilà sans accès aux sacs, vélos.
Quelques essais avec méthodes diverses, en vain ! Direction centre sportif de Mulhouse.
Après multiples appels et prise de tête, attente d’un dépanneur au logement … après 30 minutes d’intervention, ouverture de la porte, enfin ! Allez on accélère, camion à vider, sac à distribuer et à monter, vélos à équiper et placer au sous-sol, on ne perd pas de temps, nous sommes tous fatigués et le réveil est pour bientôt, 4h30 de sommeil pour les plus courageux qui chargeront le matos, 5h pour les autres…
La journée s’annonce longue mais même fatigué le groupe à une force : la bonne entente, elle passe au-dessus de la fatigue et les mauvaises conditions climatiques.
 
Place aux courses
Départ du triathlon pour tous vers 9h avec Erwina, Pierre et Christophe.
Erwina terminera 57ème et 4ème Cadette avec de bonnes sensations. Pierre prendra la 13ème place avec une belle remontée en vélo et cap. Christophe après 59min48sec d’effort bouclera son premier triathlon en eau libre à la 83ème position…Bravo !
Vers 12h nos jeunes minimes Margaux, Laura, Benoît et notre benjamine Elodie Courdent prennent le départ de leur course ! Au programme 150m de natation, plus ou moins 4 kms de vélo (enfin plutôt plus pour Laura), et 1km300 en cap. Des distances très courtes et des intensités élevées. Au final,  Benoît gagne au scratch, margaux termine 2ème minime et Elodie 1ère Benjamine malgré une natation qui n’est pas à la hauteur de ses possibilités. L’eau libre n’est pas de tout repos !
Vers 14h30 départ du court distance, 1500 m natation/40kms vélo/10kms cap. Comme pour les jeunes, les conditions sont difficiles (pluie, vent et mercure en chute) mais rien n’arrêtera Benjamin, Christian, David, André, Julien, Rémi et Guillaume.
Enorme satisfaction pour l’ensemble des troupes Gravelinoises, hormis pour Julien qui aura lui aussi gouté au bitume au 7ème km vélo et ce, dans les 15 premiers de la course. Encore plus rageant quand on sait que la natation n’est pas encore son point fort ! Ce n’est que partie remise !
Benjamin, Rémi et Guillaume prennent de belles places avec la 45ème, 30ème et 3ème place au scratch.
Première expérience sur la distance pour David, Christian et Benjamin, énorme joie à l’arrivée ! A en rendre plus d’un ému ! Encore une fois Bravo !
Même si le mot d’ordre avant le départ était la sécurité, les risques sont toujours bien présents…
Nous prenons la route après les podiums et sommes de retour à Gravelines vers 4h30 du matin…
Tous les résultats et photos parfois plus expressives que les mots vous laisseront apprécier le week-end … Nous sommes toujours à la recherche de partenaires afin de contribuer au mieux aux déplacements club…
Prochain en date : Gérardmer premier week-end de septembre / les conditions sont encore à définir !

Quelques témoignages de belfort:

"Lorsque mi-avril j'ai été dans l'obligation d'annuler mon inscription au LD de Belfort pour des soucis de santé j'ai vite appelé Guillaume pour l'informer de mon forfait à la compét et aussi de mon envie de les accompagner.Décision que je n'ai pas regrettée car ces trois jours passés ensemble m'ont été très bénéfiques: ambiance, relations enrichissantes entre jeunes et moins jeunes, bonne humeur, détente, joie de se retrouver...Vivement Gérardmer" André Ponchaux

 

"Inaccessible !
Il n’y a pas si longtemps, quand je voyais des triathlons ou plutôt des triathlètes, c’est ce que je pensais…
 Pour moi ; pour pratiquer ce sport, il fallait être « Beau et surtout Fort » !
 Et bien aujourd’hui je crois que ce déplacement à Belfort a démontré qu’il n’en était rien. J’ai réussi à faire le CD avec la « banane », tout au long du parcours et malgré le stress et les risques, j’ai pris énormément de plaisir.
 Après avoir passé quelques heures dans le car, nous arrivons au pied du Ballon d’Alsace, ça grimpe, ça grimpe fort et les discussions sur les développements à adopter pour passer les difficultés arrivent très naturellement. Ca y est, nous sommes rentrés sans le vouloir dans notre « bulle », des « vrais Pros », pendant au moins 15 minutes !
 Arrivés au Lac du Malsaucy à 18h03, nous nous dépêchons de retirer les dossards, le site est magnifique, la tension monte.
 Samedi, nous sommes tous présents pour le départ du LD, il fait chaud, parmi les 1000 triathlètes, Dany, Etienne et Jean-Michel, je ressens un grand respect pour ces 3 copains qui se sont entrainés pour réaliser cette épreuve. A 11h00, sous la ferveur d’un public chaud  bouillant, l’émotion est grande, j’ai des frissons, c’est impressionnant, je ne peux pas comparer cet évènement à aucun autre ?
 Pendant la LD, nous partons reconnaitre le CD entre copains, bien sympas sous le soleil, ça grimpe bien !
De retour, nous encourageons Dany et Etienne sur la CAP mais pas de Jean-Michel, il est tombé et il faut le récupérer aux Urgences, je confirme que les Alsaciens ont un gros accent.
 Pasta Party, nous arrivons en tenue de cérémonie, t’shirt, short, tongs, nous passons une soirée excellente jusqu’au bout de la nuit ou presque, car il est environ 23h et il est temps pour nous de dormir. Après un petit problème de portière, bien géré mais chronophage nous nous couchons vers 1h30.
 Dimanche, après une nuit très courte, il pleut, nous arrivons sur le site, à l’horizon un « phoque », les courses « Kids » débutent, et là, je suis pris d’une grande émotion quand je vois ces petits gamins pratiquer leur sport devant leurs proches, je pense immédiatement à mes enfants et à ma petite femme, c’est la fête des mères !
 Nos jeunes donnent leur maximum lors des courses, ils gagnent ou/et  ils apprennent au contact de leur entraineur dévoué…
 Pour ma course, je me fixe simplement une chose « FINIR ». J’ai fait plein de triathlons durant mes rêves, je les ai toujours terminés…Je veux réitérer !
14h20, nous sommes sur la plage, je n’emmène pas large, les décibels montent, 3 2 1 « PAN » il faut y aller, je suis les triathlètes qui ont l’habitude, je me mets donc derrière, après tout va très vite, la sortie à l’australienne est un moment magique où je salue tout ceux que je vois…
Je sors de l’eau en 36’06’’, je prends mon vélo pour 40 bornes, j’ai le sourire car j’ai réalisé 1/3 de la course. Sans risque je négocie le vélo en 1h22, je double d’autres concurrents, sans doute plus à l’aise dans l’eau, je déconne avec certains d’entres eux et tout ce passe bien. Il me reste la CAP, sur ma montre je vois 2h03, je me laisse prendre au jeu, allez gamin ! Donne tout pour solder le CD en moins de 3h…
Résultat final 2h53’10 ‘’, des applaudissements, des sourires, et en grande fierté…et un gros ravitaillement avec les potes…
 Durant ce week-end, les jeunes, les moins jeunes, les habitués du club ont fait preuve d’un état esprit admirable !
J’en ai encore la chaire de poule quand je parle de ces 3 jours passés. "
 David Maillet

 


Autre news:
22/05/2018 : Liste Qualifiés Championnat France Jeunes de Triathlon
16/05/2018 : Organisation Verneuil sur Seine - Sélectif france triathlon
14/05/2018 : Half Choisy le bac
09/05/2018 : INFOS - Sélectif France Triathlon - Verneuil su Seine
09/05/2018 : Compte rendus Stages
07/05/2018 : D' Hénin Beaumont à Vaire
18/04/2018 : Vacances d'Avril- Mai // Stage Club
16/04/2018 : Championnats de France jeunes Duathlon 2018 - Les années se suivent mais ne se ressemblent pas !
09/04/2018 : TENUES / TEST COMBI Néoprène
28/03/2018 : D2 DUATHLON - 1ère étape à Paillencourt


» Consulter les archives

RSS